ADL@N déploie ses ailes dans la ville de Tonga

ADL@N déploie ses ailes dans la ville de Tonga

 

Les membres de l’Association pour le Développement Local en Afrique par le Numérique (ADL@N) se sont rendus dans la ville de Tonga le 30 Décembre dernier pour imprimer le pas des populations locales sur les sentiers du Numérique. Une rencontre riche en partage d’expériences – et d’expertise – qui s’inscrit dans le cadre d’une démarche non seulement, de vulgarisation des activités de l’association mais surtout, de présentation de son positionnement.

 

 

S’il y’a bien un jour que les ‹‹ apôtres du Digital ›› ne sont pas près d’oublier, c’est bien celui de ce Mercredi 30 décembre 2020. En lieu et place d’une Kermesse pour savourer la fin d’année, ils se sont déployés dans la commune de Tonga pour parler de l’apport du Numérique dans la construction du développement local. Une occasion aussi, de prendre le pouls des réalités quotidiennes des habitants de cette commune qui occupe une position hautement stratégique pour la région de l’Ouest (puisqu’elle est sa principale porte d’entrée et de sortie), afin d’y apporter des solutions technologiques adéquates.

Un chantier à la fois difficile et passionnant. Difficile parce qu’il commande de casser les habitudes, d’initier fortement les populations à un langage qu’ils ne comprennent que très faiblement. Passionnant car cela nécessite un engagement sans bornes, un travail de pédagogie.

Les architectes du progrès ont ensuite exploré en compagnie du Maire d’arrondissement, le potentiel de la ville et ont pu mesurer l’impact du numérique dans le processus de développement local de cette belle muraille du Département du NDE.

Les premiers bénéficiaires de cette réunion exploratoire de travail devenue en l’espace d’une discussion poussée, un véritable « Meet & Act », ce sont les élèves du CES Bilingue de Tonga, qui se verront bientôt crédités d’un centre multimédia. Une incroyable opportunité pour ces jeunes (qui ne connaissent l’ordinateur que de noms), de se familiariser avec cet outil moderne de travail qui va leur permettre de booster leur quotidien, de sublimer leur avenir, de connecter les producteurs locaux aux potentiels acheteurs ou investisseurs du monde entier et donc, de rendre l’économie locale plus dynamique.

Une initiative fortement saluée par le directeur de l’institution concernée, qui entrevoit le numérique comme un palier éducatif tant sur le plan académique que sur l’aspect périscolaire.

D’autres promesses tout à fait soutenables ont ponctué cette visite comme par exemple : la conceptualisation des clubs ADL@N et la création d’un premier Club à Tonga, grenier des intelligences. Un élan de générosité porté également par le premier internaute de la commune (le Maire), qui a pris l’engagement d’offrir à l’équipe 3.0, une salle dédiée au niveau de la mairie, pour aménagement de ce centre multimédia.

Au regard du niveau d’engagement des deux parties, il n’est pas illusoire de croire que cette base arrière du NDE qui s’étend sur 360 Km², soit dans un futur proche, la première commune intelligente du Cameroun.

 

Rappelons pour finir, que la visite s’est achevée par une séance photos, question de capturer ces moments intenses de partage et surtout, de garder les bribes de cette réunion de travail aux couleurs digitales, qui du fait de son caractère convivial, est déjà entrée dans les annales. Un apéritif qui laisse augurer les bonnes relations futures entre ADL@N et la mairie de Tonga.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Défilement vers le haut